Le Master MRIE vise à former des ingénieurs en maîtrise des risques industriels et environnementaux, des managers/responsables QHSE, des préventeurs, des auditeurs/consultants QHSE, des responsables sécurité incendie et des "risk manager".

Le risk manager permet à l’organisation de prendre des risques maîtrisés, définit, déploie et anime un dispositif de gestion des risques (toutes les menaces et absences d’opportunités de l’entreprise) et propose des solutions de traitement optimisé (assurance, captives…) afin d’éclairer les dirigeants dans leurs décisions stratégiques.

D’origine anglo-saxonne, ce métier s’implante progressivement en France, notamment dans les activités industrielles à haut risque : chimie, pétrole, spatial, poudres et explosifs… Parallèlement, on assiste, depuis quelques années, au développement du métier sous l’impulsion notamment de nouvelles directives européennes et dans d’autres secteurs tels que l’assurance ou la banque.

L’AMRAE (Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise) a construit le premier référentiel métier Risk Manager. Le Risk Manager assume assume tout ou partie du Risk management qui comprend les éléments suivants :

  • Définition des missions et de la structure du dispositif.
  • Appréciation du risque (identification, analyse, évaluation du risque).
  • Maîtrise des risques (au niveau acceptable en fonction des critères de risques retenus).
  • Diffusion de la culture du risque.
  • Financement des risques en accord avec la politique de management des risques.
  • Gestion des événements non assurés/non assurables.
  • Gestion des sinistres.
  • Gestion de crise.
  • Pilotage et Reporting.

Ainsi, les activités principales Risk Manager (gestionnaire des risques) sont présentées de la façon suivante par l’APEC :

  • Analyse et hiérarchisation des risques : identifier et évaluer les risques (activités, process, système d’information, outils de production, évènements extérieurs…), élaborer la cartographie des risques, animer les ateliers d’identification et de hiérarchisation des risques.
  • Prévention et gestion des risques : définir la politique de gestion des risques, mesurer l’appétence des dirigeants à la prise de risque, déployer une ingénierie de prévention sur les zones à risques, déterminer les plans d’actions, suivre leurs réalisations.
  • Diffusion de la culture du risque : développer, animer, former un réseau de correspondants chargés de la remontée des informations du terrain, visiter les sites.
  • Pilotage de son activité : animer le dispositif de gestion des risques, effectuer tous les travaux destinés aux autorités de tutelle, rédiger la partie « risques » dans le document de référence, participer au comité des risques (s’il existe) ou l’animer, reporter au comité d’audit, renseigner les tableaux de bord adossés aux risques.
  • Intelligence économique : assurer une veille économique pour anticiper les variations d’évolution des risques et leurs effets sur l’organisation, identifier les plans d’actions appropriés.

L’objectif du Master mention Risques et environnement parcours Management des Risques Industriels et Environnementaux (MRIE) est de former des cadres chargé·e·s de la prévention et de la gestion des risques pour tout type de structure professionnelle. Ce programme de formation de niveau Bac+5 s’articule en 4 semestres avec des immersions longues en entreprise (stages et/ou alternance) :

  • Semestre 1 : notions fondamentales des risques ; méthodes génériques d’analyse des risques ; contextes réglementaire et normatif ; facteurs humains et organisationnels.
  • Semestre 2 : outils spécifiques d’analyse ; gestion des risques industriels ; réglementations des risques industriels et environnementaux ; facteurs humains et organisationnels ; immersion professionnelle.
  • Semestre 3 : facteurs humains, sociaux et sociétaux ; normes, certifications guides standards ; contextes réglementaire et normatif ; procédés de traitement.
  • Semestre 4 : approche complémentaire optionnelle orientée vers la sécurité incendie ou le management environnemental ; projet scientifique exploratoire ; immersion professionnelle.

  • TV iriaf - suivre nos évènements