Colloque "Demain, un habitat plus sûr ?", interview d'Eric Guillaume

Eric Guillaume est General Manager d’Efectis France, acteur majeur dans le domaine de la science du feu (16 bureaux et laboratoires à travers le monde). Efectis regroupe toutes les compétences en sécurité incendie pour les essais, l’ingénierie et les modélisations, la certification et les inspections, la formation et l’expertise. 

Quelles sont les missions d’Efectis France ?
Efectis France est avant tout un laboratoire agréé par le ministère de l’intérieur pour la réaction et la résistance au feu. Nous testons les performances au feu des produits de construction et des ouvrages. Ce volet expérimental est complété par des compétences en modélisation numérique de l’incendie (désenfumage, structure, évacuation, extinction) qui sont le prolongement de nos essais pour évaluer les performances des bâtiments en cas d’incendie. Nous sommes environ 150 collaborateurs en France. Notre mission est d’aider nos clients à la qualification ou la mise en conformité de leur produit, système, ouvrage, dans le domaine de la sécurité incendie.

Vous participez au Colloque, pour vous quels sont les apports de ces échanges avec les compagnies d’assurance, les universitaires et les différents acteurs de l’habitat ?
Les compagnies d’assurance basent très souvent leur travail sur le retour statistique des sinistres. C’est une méthode très fiable lorsque l’environnement est stable. Néanmoins, aujourd’hui, avec l’émergence de nouveaux produits (isolants biosourcés par exemple), de nouveaux procédés (impression 3D des bâtiments, façades ventilées) et de nouveaux acteurs (demain les GAFA dans la construction ?), le retour d’expérience est faible. Il est nécessaire de personnaliser l’évaluation du risque réel à chaque ouvrage.

Un aspect des discussions a porté sur les individus qui occupent l’habitat…

En effet, le mélange de communautés avec les risques à la personne est intéressant car de nouveaux enjeux s’entrevoient. Par exemple les incidences du vieillissement de la population, et du vieillir chez soi sont réelles et nécessitent de collaborer. Quelle conduite à tenir en cas d’incendie chez soi si on est physiquement ou mentalement diminué ? Quelle place demain de la robotique d’assistance sur ces points ?

Et vous comment imaginez-vous l’habitât de demain  ?
Comme évoqué, l’habitat de demain doit être sûr. Le citoyen attend d’avoir le même niveau de sécurité partout : chez lui, au travail, à l’extérieur, en voyage. Le bâtiment peut changer de destination au cours de sa vie : aujourd’hui habitation, demain peut-être bureaux et après-demain hôtel ? Tous ces enjeux nécessitent une approche holistique des risques, basée sur des objectifs clairement définis et quantifiés. C’est aussi l’esprit de la flexibilité que doit apporter la loi ESSOC.

De nouveaux visages à l'IRIAF à la rentrée universitaire

L’équipe de l’IRIAF va connaître des changements en septembre. Caroline Fontenit, responsable administrative, bénéficie d’un congé de formation et reprend un cycle d’études en Droit public parcours Droit et action publique territoriale et environnementale à l’université de La Rochelle. Arnaud Pupin, chargé de projets Sécurité des Systèmes d’Information (MAIF) rejoint l’équipe en tant que maître de conférences associé à mi-temps sur des thématiques de gestion des risques en sécurité des systèmes d’information, cybersécurité organisationnelle. Enfin, sur un contrat équivalent, Simon Ouellet, directeur Data Sciences (F-451 Gleeph social network) intègre l’IRIAF. Il partagera toutes ses expériences en Data Science avec nos apprenants.

Projet IRIAF 2024

L’IRIAF en 2024, un Institut de formation tout au long de la vie et de valorisation/transfert de la recherche en mesure et gestion du risque au service des apprenants et des acteurs du territoire ; « notre mission, assurer votre avenir ».

L’ambition de l’IRIAF est de continuer à bâtir un Institut d’excellence et de référence en formation et en recherche dans le domaine de la mesure et de la gestion du risque (principalement sur les risques cybersécurité, incendie, industriels, environnementaux, assurantiels, santé et financiers).

Comme toute organisation, l’Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers, composante de l’université de Poitiers située sur le campus de Niort, réalise ses missions dans un contexte en mouvement et parfois en rupture. La mise en place des schémas locaux et régionaux de l’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, la loi sur l’orientation et l’enseignement supérieure de 2018, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel de 2018, les orientations de l’établissement université de Poitiers quant au projet ELANS (pErsonnaliser Les pArcours à l’uNiverSité, programme d’investissement d’avenir) et la définition du contrat d’objectifs et de moyens de l’IRIAF imposaient une nécessaire et indispensable réflexion sur l’avenir de l’Institut. Dans ce contexte mouvant, la direction de l’IRIAF a souhaité prendre un temps pour une réflexion collégiale et collaborative sur les enjeux et finalités de l’Institut. L’objet est de définir le positionnement de l’IRIAF de demain et de co-construire un plan d’action sur cinq années pour conforter l’IRIAF en 2024 comme un acteur majeur local et national sur la thématique de la mesure et de la gestion du risque. Ce travail a été mené tout au long de l’année universitaire 2018/2019 et présenté au Conseil d’Administration du 18 juin 2019.

Dans le respect des lois et des règlements, de la politique de l’université de Poitiers, l’IRIAF ambitionne d’être un Institut innovateur, expérimentateur pour se donner les moyens de répondre aux objectifs et missions de service public de l’enseignement supérieur, notamment :

  • La réussite de tous les apprenants et l’orientation, la promotion sociale et l’insertion professionnelle.
  • Le développement de la recherche, la diffusion des connaissances sur la thématique mesure et gestion du risque et l’élévation du niveau scientifique, culturel et professionnel sur le territoire.
  • L’attractivité et le rayonnement du territoire aux niveaux local, régional et national.

L’ambition de l’IRIAF est de continuer à bâtir un Institut d’excellence et de référence en formation et en recherche dans le domaine de la mesure et de la gestion du risque (principalement sur les risques cybersécurité, incendie, industriels, environnementaux, assurantiels, santé et financiers). Rendre réelle cette ambition, en s’appuyant sur les forces et sur les valeurs de l’Institut actuelles, nécessite de :

  • proposer une offre de formation tout au long de la vie (formation initiale, formation continue, formation modulaire) accessible à tous les publics (« apprenants ») en demande de certification de compétence(s) ;
  • favoriser et valoriser une activité de recherche soutenue au service des apprenants et du tissu socio-économique du territoire ;
  • améliorer continuellement la qualité de vie et de travail à l’IRIAF ;
  • faire connaître notre savoir-faire par une politique de communication efficiente.

ISSN 2110-5510

Directeur de publication Jean-Marc Bascans

Contact mail iriaf-com@univ-poitiers.fr


  • TV iriaf - suivre nos évènements