N°38 - 25 juin 2015 -
Si ce message ne s’affiche pas correctement cliquez ici
 
LPSPS
Les soutenances
SARADS
Contrat de professionnalisation
Du 29 juin au 3 juillet auront lieu les soutenances de stage. Cette année, les missions abordées sont :
* par M. Audebeau (CPAM Deux-Sèvres), les profils des assurés pour mieux promouvoir le compte personnel "AMELI".
* par V. Didelot (CPAM Flandres), l'usage des anticoagulants oraux directs.
* par S. Goussé (SMACL Santé), l'amélioration du système d'information (base de données sinistralité).
* par AL. Jalton (Ville Abymes), un diagnostic territorial de la ville des Abymes (Guadeloupe)
* par C. Renneteau (CCAS Cognac), l'amélioration de la gestion de la relation à l'usager et valorisation de la fonction accueil.
* par L. Turpault (Département de la Vienne), l'appui technique sur les outils statistiques utilisés actuellement et sur ceux à venir.
Le suivi des contrats de professionnalisation répond à plusieurs objectifs. L'un d'eux est de renforcer l'adéquation entre formation et métiers. Un autre est l'écoute de l'alternant sur sa vision de sa formation de Master et de sa première expérience professionnelle. Mais comment mutualiser et capitaliser toutes ces expériences et regards sur les métiers du chargé d'études ?
Demande légitime des étudiants, nous devions y répondre. Concrètement, dès l'an prochain, des échanges seront organisés entre tous les étudiants du Master SARADS pour partager sur les métiers de chargé d'études tels qu'ils sont vécus lors de l'alternance. Ainsi, les étudiants pourront avoir une vision plus "réelle" des spécificités techniques, organisationnelles ou relationnelles, vision qui doit les éclairer sur les aptitudes et compétences recherchées dans le monde professionnel.
 
SARADS
Promotions 2015/2016
Projet "DisProSE"
Le jury de recrutement des promotions 2015/2016 a délibéré. Si les résultats individuels seront diffusés le 26 juin, nous pouvons d'ors et déjà quantifier cette nouvelle campagne.

1ère année
       127 candidatures étudiées
        59 candidatures acceptées
        68 candidatures non retenues

2ème année
       61 candidatures étudiées
       22 candidatures acceptées
       39 candidatures non retenues

Dans le cadre de la procédure "hors délai", il est encore possible de candidater. Reste une question : combien d'étudiants seront présents lors de la rentrée universitaire ?
Lydie Ancelot et Marc-Hubert Depret participent au Comité de pilotage du projet "DisProSE". Piloté par Marion Llaty (MCU-PH de la Faculté de Médecine et pharmacie de Poitiers), ce "Dispositif de recherche interventionnelle en Promotion de la Santé Environnementale" associe des chercheurs, des acteurs de terrain et des décideurs engagés dans la mise en place et l'évaluation de programmes de prévention en santé environnementale.
L’accumulation d’arguments scientifiques sur la relation entre l’exposition à des facteurs environnementaux (tels que les perturbateurs endocriniens) et les troubles du développement fœtal et de l’enfant nécessitent une véritable réflexion en matière d'éducation des populations aux risques relatifs à la santé environnementale.
Ce dispositif vise les femmes enceintes de la Vienne qui bénéficieront ainsi d'un accompagnement afin de les sensibiliser aux risques auxquels leur environnement les expose.
 
pied de page